Vers une exonération de TVA pour les voitures électriques

Une série de mesure sont à prévoir afin de relancer l’économie automobile, une exonération de TVA est envisager pour accélérer l’adoption des voitures propres.

Afin de consolider le plan de relance automobile, l’Union Européenne envisage de supprimer la taxe sur la valeur ajoutée pour les voitures électrique. Une façon d’accélérer la transition vers le tout électrique et relancer l’industrie automobile avec un nouvel axe majeur de production.

Une série de mesures

Suite à des révélations du magasin en ligne Bloomberg, qui nous communique que les dirigeants européens seraient favorables à une accélération du plan de relance automobile, initié avant la crise du Covid-19. L’UE voudrait miser sur l’électrique pour réduire l’empreinte carbone, mais surtout pousser les fabricants de voitures thermiques à accélérer leurs transitions vers le tout électrique.

Cette option fait partie d’une série de mesure qui pourrait être appliquée rapidement parmi les états membres et viendrait booster les ventes. Le taux de TVA est variable en fonction de pays, il varie également en fonction des produits. En France elle est de 20% sur les voitures, ce qui représente une économie réelle importante sur le prix d’une voiture. En optant pour une voiture actuellement affichée à 30.000€, vous bénéficierez d’une exonération immédiate de 6.000€, a cela s’ajoute le bonus écologique et une remise éventuelle de votre ancien véhicule.

Il faut ajouter à cela que le bonus écologique ne serait pas impacter, en fonction des modèles que vous allez pouvoir choisir cela peut représenter jusqu’à 30% d’économie sur le montant réelle de la voiture. En plus de cela rien n’empêche les constructeurs d’appliquer une remise en amont pour faire baisser encore plus la facture.
Déjà en place en Norvège cette mesure permet au constructeur de miser plus largement sur de nouveau modèle et se détacher du thermique.

Un plan de 20 milliards d’euros

Toute bonne chose à un prix, les spécialistes mises sur un plan de 20 milliards d’euros sur 24 mois. Un investissement qui pourrait être gagnant pour la France et placer celle-ci dans le peloton de tête en termes d’adoption de l’électrique.

Le plan inclue différente mesure allant de l’aide financière pour la transition d’une voiture thermique ou dite polluante vers un modèle neuf électrique. D’une exonération de TVA comme indiquée précédemment, mais également d’une aide au déploiement de bornes de recharge pour pallier au nombre de nouvelles voitures électriques arrivant sur nos routes d’ici 2025.

Alors faut-il acheter maintenant une voiture ou attendre les nouvelles mesures ? Au vu de la crise actuelle, les constructeurs peuvent essayer de liquider les stocks, il est parfois très intéressant d’opter pour une voiture en stock, l’inconvénient et de ne pas forcément pouvoir choisir toute les options, mais cela vous permet de bénéficier très rapidement de la voiture sans devoir attente qu’il soit produite, ce qui peut prendre plusieurs mois en fonction du constructeur.